Projets et usages en mobilité à la FGA

MobilitéLa mobilité est la 2e révolution technologique du siècle selon le Pew Research Center car en 2014, le nombre d’appareils mobiles connectés à Internet a dépassé le nombre d’ordinateurs connectés au même réseau. Selon le CEFRIO, en 2016, 81 % des jeunes adultes (18 à 34 ans) possèdent un téléphone intelligent! C’est 4 élèves sur 5 dans nos classes FGA!

On ne peut plus avancer l’excuse du manque de technologie pour ne pas l’intégrer dans notre pratique. Plusieurs enseignants utilisent d’ailleurs des appareils mobiles pour soutenir l’apprentissage des élèves. L’objectif de cet inventaire est de recenser les projets et les usages des appareils mobiles dans les classes de la FGA au Québec. Tout usage ou projet qu’il soit une réussite ou une demi-réussite vaut la peine d’être recensé. L’apprentissage par erreurs n’est-il pas puissant?

Le formulaire pour effectuer cet inventaire est accessible depuis décembre 2017 à bit.ly/mobilite-fga. Il est toujours ouvert; vous pouvez donc ajouter de nouveaux usages ou projets; il faut en moyenne 15 minutes pour le remplir. Cet article fait état des 21 réponses reçues au cours de l’année 2017-18; un grand merci aux répondants.


Résumé des réponses en 2017-18

21 projets ou usages en provenance de 6 régions du Québec.

Nombre de projet vs nombre d’usage

nombre par programme

les

 

 

Les projets et usages par programme

Anglais, langue seconde

Sites ressources

L’enseignante met à la disposition des élèves plusieurs ressources pour l’apprentissage de l’anglais. Sites d’écoute, de traduction, Duolingo, Ventures Arcade, etc.

La difficulté nommée par cette enseignante est l’usage du téléphone à d’autres fins que pédagogiques.

Math, science et technologie

Liste d’attente virtuelle pour poser une question

Au lieu de mettre son nom au tableau pour aller poser une question au professeur, l’élève ajoute son nom avec son téléphone ou un ordinateur quelconque à une liste sur un site Web (en ce moment, on utilise celui-ci: backchannelchat.com). On utilise le TNI pour afficher la liste de noms. Le professeur efface les noms au fur et à mesure. L’élève, où qu’il se trouve, peux facilement savoir que c’est son tour.

Projet AVAN

 

Démontrer aux élèves et aux enseignants qu’il y a plusieurs utilisations pédagogiques possibles du cellulaire en classe, mais que nous ne savons pas quoi et comment le montrer aux autres. Avec un usage approprié, les élèves pourraient augmenter leur efficacité et varier les sources d’aide possibles (transfert possible dans la vie courante).

Manque de participation des élèves (fin de profil), car ils pensaient perdre du temps. Dégagement trop fréquent, donc suppléants pas à l’aise, ce qui donnait des abus par les élèves. Partage de la classe et des élèves avec un professeur qui n’y crois pas ou ne veut pas intégrer les TIC. Mauvaise cible de départ (seulement des applications pédagogiques au lieu d’outils déjà en place sur les appareils entre autres).

iPad en mathématiques

iPad en sciences (FBD)

Desmos et codes QR en mathématique

Codes QR en mathématiques

Kahoot

 

Calculatrice et musique

 

Français – histoire

Consultation vidéo et dictionnaires sur portable

 

La conjugaison

 

Méthode de correction en français

 

Roman numérique et oraux via Adobe Voice

Kahoot, Socrative et projet Voltaire en histoire et en français

Antidote et Word Q

Aide aux élèves présentant un trouble d’apprentissage

Technomobile en classe d’histoire

IS et ISP

IS en réseau

Projet IS 2.0

Procédurier de tâches

Développement de l’autonomie

Et pour terminer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *