Que faire quand ça va mal?

Alors que l’intégration des TIC devient un incontournable, nombreux sont les enseignants qui préfèrent maintenir la tête dans le sable et ne pas intégrer les TIC dans leur pratique.

Une des raisons qui explique cette attitude est leur difficulté à faire face aux problèmes. Car, en effet, intégrer les technologies entraîne son lot de périls. Inévitablement, il y aura des erreurs, des pépins, des obstacles.

Comme je le dis souvent à mes enfants : « Ceux qui ne commettent pas d’erreur sont ceux qui ne font rien »

Dans les lignes qui suivent, je vous prodiguerai quelques conseils pour mieux réagir face à l’adversité technologique.

Sentiment d’efficacité personnel

En prémisse aux conseils, il importe de bien camper le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) [1].

En effet, le SEP (les croyances que possède une personne à propos de ses compétences à réaliser avec succès une tâche) joue un rôle primordial dans votre réussite des différentes activités entreprises. Selon Bandura, quatre sources sont à l’origine du SEP :

  1. Les expériences antérieures
  2. La persuasion verbale
  3. Les expériences vicariantes
  4. Les états physiologiques

Au-delà donc de vos réelles compétences, votre propre perception de ces compétences influence votre capacité à réussir !

Une méthode éprouvée

S’il y a une méthode éprouvée à utiliser quand ça va mal, c’est la méthode scientifique. Elle consiste en ces étapes :

- Rassembler des informations (observer)
- Poser le problème
- Formuler une hypothèse
- Tester l’hypothèse
- Observer les résultats et conclure
- Répéter si nécessaire

Une technique essentielle : la capture d’écran

S’il y a une technique importante en résolution de problèmes liés aux technologies (d’un point de vue utilisateur), c’est la capture d’écran. C’est une façon puissante de garder des traces de ce qui s’est passé.

Capturer l’écran signifie de prendre une photo de l’écran. Les systèmes d’exploitation actuels disposent tous de cette fonction. Voici comment effectuer une capture d’écran selon le système.

Sur Windows

Pour ouvrir l’Outil Capture d’écran, cliquez sur Démarrer. Dans la zone de recherche, tapez « Outil Capture d’écran », puis, dans la liste des résultats, cliquez sur « Outil Capture ».

Consultez cette page pour de plus amples renseignements sur l’outil Capture d’écran.

Sur Mac

Utiliser la combinaison de touches [Commande] + [Maj] + [3] pour copier l’écran. Cette opération créera un fichier png sur le bureau, image portant la date et l’heure de la capture.

Sur iOS (iPad, iPhone, iPod Touch)

Pour obtenir une capture d’écran, il faut appuyer simultanément sur les touches « power » et « home » tel que montré sur l’image ci-dessous.

Sur Android (tablettes et autres téléphones évolués)

Pour obtenir une capture d’écran sur ces appareils, il faut appuyer simultanément sur les boutons « Volume bas » et « Power ».

Il est aussi possible, selon la situation problématique, d’effectuer une capture d’écran vidéo. Ce n’est pas l’objet de cet article, mais si l’avenue vous intéresse, sachez qu’il existe des logiciels gratuits qui font très bien le travail.

  • Sur ordinateur :
    • Screencast-O-Matic
    • Votre logiciel de tableau numérique interactif devrait disposer d’un enregistreur d’écran.
  • Sur appareil iOS :

Ça ne va pas bien !!!

Vous ne comprenez pas, vous n’y arrivez pas, ça ne marche pas. Soit. Gardez en tête votre intention, votre objectif.

  1. NE PANIQUEZ PAS ! Rien ne sert de s’énerver, cela n’aidera pas votre résolution !
  2. Prenez note de ce que vous faisiez juste avant que ça n’aille plus.
  3. Faites une capture d’écran.
  4. Essayez de déterminer la cause de l’erreur en appliquant la méthode scientifique :
    1. Est-ce que le problème est reproductible sur un autre appareil ?
    2. Si vous êtes sur Internet, est-ce un problème de navigateur ? Avez-vous essayé avec un autre navigateur ?

Gardez des traces de ce que vous avez tenter comme actions pour résoudre le problème ; cela pourra être utile (que vous ayez réussi ou non) pour d’autres personnes qui vivront une situation analogue.

Le réseau, source de plusieurs maux

Avec la vie connectée d’aujourd’hui, nous sommes rendus assez dépendants de la connexion à Internet. Les raisons d’une inaccessibilité au réseau Internet sont nombreuses et variées. Il sera impossible de couvrir toutes les situations.

Pour vous aider,  Consulter cette page d’aide pour Windows 10. Consultez celle-ci pour Mac.

Vous n’êtes pas seul !

Peu importe la situation vécue, vous pouvez (vous devez) demander de l’aide si le besoin demeure et que vous vous butez à un obstacle. Voici quelques pistes :

- Vous connaissez l’acronyme RTFM ?
- Faites une recherche en ligne avec les mots clés appropriés (ou autrement dit GETA pour Google est ton ami)
- Demandez à vos élèves, ils seront heureux de vous assister.
- Demandez de l’aide à vos collègues
- Postez un message dans un forum du salon national des enseignants de Moodle FGA
- Contactez votre conseiller RÉCIT préféré !

Si le problème est purement technique, logez un billet dans le centre d’appel de vos services informatiques, et utilisez vos traces et vos captures d’écran pour appuyer votre demande. La résolution n’en sera que facilitée !

Mais, dans tous les cas, un conseil doit demeurer en tête :

GARDEZ DES TRACES de vos actions, de vos tentatives de résolution.

Est-ce aidant ?

Vous ne résoudrez pas tous les problèmes technopédagogiques de la Terre avec ces quelques conseils. Mais, s’ils peuvent vous procurer un plus grand SEP, vous serez meilleur à intégrer les TIC.

Avez-vous d’autres conseils, trucs à partager avec nous ?

[1] Pour de plus amples renseignements sur le SEP, consultez cet excellent article de l’Association canadienne d’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *